UN SAINT ELIXOIS A LA UNE

Le 24 juillet, le doyen du village, Joseph Abadie a fêté ses 94 ans et ses 70 ans de mariage avec Marie Abadie née Condis !

Le conseil municipal a décidé de célébrer l’évènement en portant un petit présent et en recueillant quelques mots des heureux mariés.

Bonjour Madame et Monsieur Abadie, pouvez-vous nous dire vos âges ?

Mme Abadie : je vais bientôt fêter mes 89 ans.

Mr Abadie : je fête aujourd’hui mes 94 ans.

Comment votre histoire a commencé ?

Mme Abadie : il (Mr Abadie) était au quartier de la Route (appelé maintenant quartier de l’Auberge) et moi à la Mandille. Je ne le voulais pas au début et puis je l’ai pris (rires), je me suis mariée à 19 ans, 20 juillet 1950.

Nous avons eu 2 enfants et aujourd’hui nous avons 2 petits-enfants et 3 arrières petits-enfants.

Mr Abadie : J’ai été facteur pendant 5 ou 6 ans à l’ancienne Poste du Coin du Trou, puis j’ai repris la ferme familiale (céréales et vignes, quelques vaches laitières en culture extensive). J’ai été conseiller municipal aussi. On travaillait la terre avec les bœufs et les chevaux. Mes parents tenaient l’Auberge Abadie et étaient négociant en vin (voir photo).

 Il y avait les terres à cultiver mais moi je voulais être chauffeur de poids lourds ! On ne fait pas toujours ce que l’on veut… (rires), pourtant j’ai su transmettre à mon petit-fils qui s’occupe des terres aujourd’hui et qui aime son métier…

En aout 44 les allemands étaient là…

Mme Abadie : Oui je me souviens c’était ma communion

Mr Abadie :  Ils voulaient réapprovisionner en eau la locomotive basée à St Julien, alors ils ont réquisitionné des jeunes mais tout ce qu’on y mettait dedans d’un côté on le faisait ressortir de l’autre. Ah ça on ne voulait pas aider les allemands !

Et votre vie à St Elix ?

Mme Abadie : Nous n’avons jamais quitté St Elix, j’aidais mon mari et j’ai soigné les parents, j’étais aux vignes souvent et j’aimais aller au théâtre à Toulouse puis à Carbonne et à St Elix. J’aime le jardinage (intervention de son petit fils Laurent : « c’est la Reine de la grosse tomate ! »).

Avant on se connaissait tous, le village était plus petit, on s’entraidait, on était plus proche de sa famille maintenant les jeunes perdent les valeurs, c’est chacun chez soi…c’est la vie, mais nous nous sommes bien entourés par notre famille.

Merci à vous de nous avoir reçu, et merci d’avoir su transmettre au-delà de votre métier, votre implication dans la vie du village au travers de vos 36 ans de mandat d’élu municipal, engagement que vous avez su transmettre à votre fils et votre petit-fils !

5 réflexions sur “ UN SAINT ELIXOIS A LA UNE ”

  1. Ils sont trop beaux ces gens.
    C’est vraiment chouette d’avoir un témoignage après autant de partage!
    Bravo, vous êtes des exemples, j’espère pouvoir en faire autant.

  2. Bonjour à tous,
    Merci pour ce bel article qui nous permet de connaitre, à la fois l’histoire de notre village mais également « un bout de vie » de nos voisins…plein d’enseignements.

  3. Voilà un bel exemple qui nous fait chaud au cœur.
    Je crois que ce couple, s’il ne l’a pas déjà, mérite de recevoir la médaille de St Elix.
    Espérons encore voir longtemps M. Abadie pédaler sur son vélo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *